07.02.2020_Le mur est tombé

Certes, il n’était pas aussi chargé de symboles que le mur de Berlin, mais, le mur situé sur le terrain stabilisé avait aussi son histoire ! Il est tombé sous les coups de la pelle d’Aurélien SIMONIN ce jeudi 6 février. Erigé par les membres du club il y a plus de 20 ans dans le but d’entraîner les jeunes du foot animation, des cases numérotées étant dessinées, progressivement ce mur était devenu le support préféré de taggeurs, certes au talent certain, mais complètement inapproprié sur le site des Chardons. Une bonne chose de faite en plus du travail d’entretien et du curage des fossés sur l’ensemble du site, sous la compétence de la Communauté de Communes du Pays de Cruseilles.